Le visible et  l ’  i   n      v      i          s             i        b              l                           e

Le travail de recherche, de concept et de matière, guidé par des choix esthétiques, suggère une multitude de pistes afin d’œuvrer au renforcement de la présentation.


Je cherche en cela la superposition de la gestuelle invisible rendue visible.
La main laisse derrière elle une écriture, applique de la matière, en extrait…  s’éloigne du support continuant sa propre chorégraphie dans l’espace. Ainsi le mouvement opère, l’œil en perçoit les trajectoires et peut-être même un effet optique vibratoire.

Ce rendu a pris vie hors de moi, dans la dimension d’un geste artistique.
Les gestes du sculpteur et du dessinateur sont autant de moyens qui me permettent d’élaborer une création où sont implicitement mêlées les techniques, la matière et la trajectoire du mouvement.

Les tableaux mis en scène incitent à entrevoir ou imaginer les énergies « invisibles »
Qu’il s’agisse de son propre corps ou de celui des autres les énergies circulent.

Cependant animer le dessin ou la peinture, ce n’est pas seulement donner à voir le mouvement par le jeu de lignes. C’est aussi montrer les mutations ou la disparition d’une forme.


Tout dépend du sens émotionnel… ou de ce que l’œil tente de lire ou de saisir…
La création est un spectre d’émotions, elle est le flux de notre énergie et le symbole de notre élan vital.
A chaque moment vécu, correspond une matière, une palette, une écriture…
Alors s’opère un choix multiple de sujets à représenter en appliquant soit les techniques anciennes et académiques tel le triptyque des chevaux, les expressions libres contemporaines ou le dessin pur des objets industriels permettant de travailler les techniques du dessin pur et de ne pas perdre la main.

Esprit Indus. Dessin de Valérie Perlein
Esprit Indus

Biographie
Née à Hazebrouck dans le nord de la France . Vit à Castet / Vallée d’Ossau Pyrénées Atlantiques

1988 – 1991 Etudes à l’école Saint-Luc de Tournai (Belgique)

Diplômée de la section Arts de l’Image 

Histoire de l’art – Dessin – Peinture – Graphisme

1991 Stages de peinture à l’école Saint – Luc de Bruxelles 

Etudie la Peinture Flamande et l’école Hollandaise ainsi que les techniques du drapé
et du clair-obscur à la peinture à l’huile.

1992 – 1995 Ecole d’Art Maryse Eloy (Paris)

Diplômée de la section Histoire de l’art – Design graphique- Edition – Identité graphique

Master 2 / Design et communication visuelle

Peintures ou dessins de chevaux sur commande, d’après photos
> sur tous types de supports, papiers, toiles
> au format de votre choix

N’hésitez pas à me questionner
Je me tiens à votre disposition