D’origine polonaise, née dans le nord de la France en 1979, Alice Baldys passe son enfance à Paris. Beaubourg est un élément fort de cette période et le centre Pompidou fait partie de son quotidien.  Bien qu’attirée par le graphisme de mode, ses études l’orientent vers l’économie et les statistiques. Installée dans les Landes en 2006, elle se détache progressivement de son métier pour redonner élan à son intérêt et sens artistique. De plus en plus prégnant, le domaine de l’art visuel devient alors son activité principale.

Formée par des artistes hétéroclites et touchant à diverses techniques graphiques  (dessin, peinture, aérographie) elle aborde dernièrement la peinture digitale en proposant une « mutation numérartistique » de ses œuvres. Sa pratique est autant influencée par des danseurs et chorégraphes que des artistes peintres, plasticiens et numériques. L’abstraction de la gestuelle corporelle, au-delà de la danse et au-delà de la peinture l’interpelle, jusqu’à l’état animique du mouvement.

Ayant aussi une formation en peinture décorative, Alice travaille régulièrement sur des réalisations de décors. La scénographie fait partie des projets phares guidant ainsi sa collaboration vers d’autres disciplines, dont l’objectif commun est la réalisation et le partage d’une création scénique.

Re-plenitude. 2019. 65×75 Peinture Digitale – Tirage limité – Papier Hahnemüle PhotoRag 308g