Il y avait 300 000 en 1997, il en restait 65 000 en 2015 il y en a maintenant un chez pauPart, pour notre plus grand bonheur.

Moins d’une journée après son installation dans le joyeux bazart, un gentil visiteur, retraité de France Telecom, nous a proposé de nous le refaire fonctionner pour joindre pauPart.

Quelle classe de pouvoir passer ses appels sur un tel objet culte !

Si vous êtes tenté, vous devrez vous munir de Francs à moins que ces colonnes de pièces soient celles de dons destinés à l’association ?